Plusieurs mois et toujours là

La petite info que j’ai postée sur la page Facebook de FemmesduWeb (FW) du 2017 :

Chères Startupeuses.
Bonjour à toutes. Je vais bien. Je reviens vers la fin de l’année, étant actuellement moi-même depuis cet été en mode Agile 24/24h sur un projet international conséquent basé sur une blockchain, avec une ICO en cours.
Et même avec le changement d’heure, un jour n’a que vingt-quatre heures et n’est pas extensible (contrairement à l’univers).
Merci de votre compréhension et de votre patience. À bientôt.

En fait, l’initial coin offering en question s’est déroulée jusqu’en février 2018 (au passage, on a récolté 16 millions de dollars).

Le développement du projet est donc en cours et ma contribution continue (rédaction d’articles, traductions, gestion des réseaux sociaux, revue de presse, etc.) ce qui me prend toujours un tiers de mon temps disponible…

Ce temps “disponible” étant celui qu’il vous reste lorsque :
– vous ne mangez pas, vous ne dormez pas (etc.), vous ne vous lavez pas, etc., lorsque vous ne vous conduisez pas pour vous déplacer, lorsque vous ne rêvez pas (et ça, se serait dommage), lorsque vous ne lisez pas pour apprendre (idem), lorsque vous n’êtes pas sur votre gestion ni votre communication (incontournables quand vous gérez une entreprise) etc.
Bref, autant vous dire que les dimanches et jours fériés sont mes amis pour le temps “off” qu’ils permettent.

Outre le soutien des femmes et de leur apport dans le web, comme dans tous les domaines, outre mon inclination pour la cause environnementale, outre ma passion pour la poésie (mais là, cf. rubrique temps off), outre mon leitmotiv depuis toujours pour l’information et mon intérêt immédiat pour Internet dès le début des années 90, puis pour les start-up du web qui en ont découlé, voici que depuis quelques années le sujet de la technologie blockchain est venu s’ajouter à ma curiosité.

Une technologie adolescente…
Cela m’a permis de croiser sur Twitter une geek crypto sympa et qui apporte de l’information sur le sujet : MamieCrypto laquelle nous rappelle d’ailleurs, en ce dernier week-end d’avril, que la personne qui a inventé le code informatique (en 1845) n’est autre qu’une femme.
Tout de même !

à bientôt
Arpanénette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Femmes du Web © 2010-2018