Le Web, une planète rarement en vacances

Le mois d’août se termine, mais pas les rêves ni surtout les bonnes idées !

Si l’été a été plutôt calme, la rentrée montre ce qui se tramait en réalité chez les entrepreuneuses du Web.
Certes, la liste des sites de service et d’information est restée assez sage, mais l’on sait que la qualité compte plus que la quantité… Certaines se sont tout simplement développées : ajout de service, de rubriques, d’offres, refonte de site, design et/ou fonctions améliorées, voire formation du stagiaire estivale aux manettes des comptes des réseaux sociaux.

Bref, une start-up 2.0 ne peut jamais connaître un repos total, au risque de se voir “rumeurisée” par des twittos sur une hypothétique fin tragique. V comme Vivre et non comme Vacances donc.

Cela n’empêche pas de prendre le soleil…

Il y a encore peu de temps, on aimait dire qu’une geekette se reconnaissait à la pâleur de son visage, étant toujours collée à l’écran de son ordinateur. Mais depuis l’avènement (et la très rapide prolifération) des outils nomades à grand renfort de Wi-Fi (smartphones, tablettes, enfin la panoplie quoi), le fait est que l’on peut très bien s’occuper de sa start-up tout en bronzant au soleil, énergie naturelle et revitalisante si l’en est. Il sera bien temps de s’enfermer dans son bureau (de CEO bien sûr) au cœur de l’hiver !

Bref, la vie du Web n’a que faire des saisons. En revanche, si vous projetez de partir six mois en bateau autour du monde… ce n’est pas  le moment de lancer un site. Vous me direz, vous pourrez toujours bloguer sur votre aventure, quitte à trouver une idée de service en ligne au regard des péripéties que vous ne manquerez pas de rencontrer. Car oui, les filles, les idées de start-up naissent aussi au hasard du vécu, bing !
C’est après que le gros boulot commence, la tête dans le guidon, les dimanches qui ressemblent aux autres jours, l’adrénaline les pizzas, tout ça…

Aussi, je n’aurais qu’une conclusion :
foncez… entreprenez… surfez sur ce Web adoré et éclatez-vous. Et surtout, n’ayez jamais peur !

À bientôt
Arpanénette

 

Je partage :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.